Pourquoi Macao est si spécial en Chine pour beaucoup ?

Avez-vous déjà entendu parler de Macao, l’ancienne colonie portugaise ? Il s’agit d’une péninsule constituée de 3 petites îles qui se joignent par des ponts. Mais qu’est-ce qui fait donc de cette cité-Etat un territoire si spécial ? S’agit-il de son histoire ? De ses cultures métissées ? Ou tout simplement de son secteur touristique en pleine expansion ?

Découvrez Macao en 2 minutes en Vidéo !

Macao : Un territoire touristique ?

Les temples, les églises, les langues, la cuisine et tout ce qui fait la multiplicité culturelle de Macao sont des raisons suffisantes à faire de ce territoire une destination touristique privilégiée. D’ailleurs, la croissance rapide de la région est en grande partie dû au tourisme qui génère chaque année des sommes considérables grâce à ses nombreuses attractions et curiosités.

Mais ne le cachons pas Macao est une destination pour les touristes des jeux d’argent, les casinos de la ville de Macao attirent de nombreux joueurs de la république populaire de Chine et du monde entier. Macao est d’ailleurs considérée comme le Las Vegas asiatique émerveillant par ses gratte-ciel.

Macao : Un territoire spécial de la Chine

Le territoire de Macao est une ancienne colonie du Portugal qui s’ouvre sur plusieurs territoires d’Asie tels que Taiwan et les Philippines. Cette position stratégique et ses relations avec l’Occident en firent une terre particulièrement convoitée. Après plusieurs siècles d’occupation, ce territoire aujourd’hui rendu à la chine porte un statut tout aussi particulier que sa culture.

Statut administratif de Macao

Après beaucoup de tergiversations, les gouvernements chinois et portugais se sont entendus en 1987 pour une rétrocession de Macao à la Chine. La rétrocession officielle eut lieu le 20 Décembre 1999 lors d’une cérémonie solennelle en présence du président chinois de l’époque Jiang Zemin et de son homologue portugais Jorge Sampaio. Depuis lors, Macao revêt un statut administratif particulier visible dans sa politique de gestion.

Les textes de la Déclaration commune sino-portugaise sur la question de Macao et de la Loi fondamentale de la région administrative spéciale de Macao la désignent comme Région Administrative Spéciale de la Chine. Elle possède son drapeau (une fleur de lotus stylisée à trois pétales posée sur un fond vert, au-dessus duquel sont posées cinq petites étoiles dorées) et des emblèmes qui lui sont propres.

Ainsi, Macao est considéré comme un territoire à forte autonomie territoriale, la péninsule garde donc la mainmise sur sa gestion interne tant sur le plan financier, social, sécuritaire, la gestion des lois, les libertés, le contrôle des frontières… Les seuls aspects gérés par le pouvoir central de Chine sont la politique étrangère et les questions sur la défense du territoire.

Une diversité culturelle héritée du Portugal

Les années d’administrations coloniales portugaises ont laissé des traces profondes dans tous les aspects de la culture des peuples macanais.

Macao reconnaît deux langues officielles que sont le portugais et le chinois ; cependant elles ne sont pas exactement similaires aux langues d’origine. Le chinois en plus de ses variétés connues a muté vers un chinois dit macanais de même que le portugais vers le portugais macanais et le « patúa ».

Les croyances religieuses, coutumes et habitudes de Macao sont empreintes de l’influence portugaise et de la culture des peuples autochtones. Cela a bien évidemment créé une culture unique macanaise propre et métissée aux influences occidentales et orientales, comme cela est visible dans la cuisine, l’architecture et même la musique.

Retour haut de page